Questions fréquentes

Existe-t-il des traitements ?

Le traitement des fibromes symptomatiques nécessite une prise en charge au cas par cas 3.

Afin d’opter pour la prise en charge la plus adaptée, le médecin prend en considération un certain nombre de facteurs. Discutez-en avec votre médecin ou gynécologue.

  • Une prise en charge médicamenteuse : aucun médicament ne permet à ce jour de faire disparaître les fibromes, mais certains médicaments permettent de traiter les symptômes associés aux fibromes.
  • Des procédures non-chirurgicales : il existe un certain nombre d’alternatives à la chirurgie conventionnelle dans la prise en charge des fibromes utérins. Les principales sont l’embolisation utérine et la myolyse.
  • Des interventions chirurgicales : il existe un certain nombre d’interventions chirurgicales possible, notamment l’hystérectomie et la myomectomie. Votre médecin vous adressera à un spécialiste pour pouvoir discuter de toutes les options, et être avertie, pour chacune, des avantages et des risques associés 3.

Pour un aperçu des différentes options de traitement, cliquez sur l’onglet Comment traiter un fibrome utérin ?

 


3. CNGOF. Actualisation de la prise en charge des myomes : recommandations pour la pratique clinique. Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction 2011;40(8):693-962.
20. Lansac J et al. Gynécologie pour le praticien. Elsevier. Myomes utérins. Masson 8ème édition 2012.

Les informations contenues dans ce site ont pour objectif de vous renseigner sur les fibromes utérins. Si vous vous sentez concernée, demandez conseil à votre médecin.

© Copyright - Gedeon Richter France - ENV-241/2016.12.01 - Dernière modification : 31-07-2017

En cliquant sur ce lien hypertexte, vous quittez le site « actionfibrome.fr » pour vous diriger vers un site extérieur du site « actionfibrome.fr ». Le propriétaire du site « actionfibrome.fr » décline toute responsabilité quant à l’exactitude et au contenu de cette ressource en ligne. Pour plus d'information au sujet des liens hypertextes, consultez les conditions générales d'utilisation.


OK